Les actualités - Eurovision - France
FRANCE 2021 : Entrevue exclusive avec Barbara Pravi
Imprimer  
Publié le 20 Décembre 20 à 15h41  / Modifié le 20 Décembre 2020 à 17h36  Par DRS2G
Ce Dimanche 20 Décembre, ce qui devait être pour nous une pause dans notre série consacrée aux sélections françaises pour début 2021, Eurovision-Fr.net est en mesure de vous proposer notre 1ère (et espérons pas notre dernière) des entrevues exclusives consacrées aux Finalistes de notre pays.

C'est avec sincérité et panache que nous vous proposons notre interview avec l'une des favorites de la compétition, Barbara Pravi.


Biographie de Barbara Pravi :



© Barbara Pravi


Artiste engagée, Barbara Pravi s’est fait connaître du grand public en postant chaque année sur ses réseaux sociaux des réécritures féministes de chansons de rap, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes : Barbara Pravi est très présente pour défendre la cause des violences faites aux femmes et s'engage fortement en faveur des droits des femmes.
Cette autrice-compositrice-interprète d’origine serbo-iranienne a déjà écrit pour de nombreux artistes (Yannick Noah, Chimène Badi…) et signé les deux dernières chansons de la France à l’Eurovision Junior : "Bim Bam Toi" de Carla en 2019, ainsi que la chanson gagnante de l’édition 2020, "J’imagine" de Valentina.
Dans son titre "Voilà", Barbara Pravi se présente à nous, elle, l’artiste longtemps restée dans l’ombre, nous livrant ses émotions en s’inspirant de la grande chanson française à la Jacques Brel ou Edith Piaf.

Née le 10 avril 1993 à Paris, Barbara Pravi a grandi au sein d'une famille d'artistes, dont un grand-père paternel d'origine serbe.
C'est via une rencontre avec le musicien Jules Jaconelli en 2014 que Barbara Pravi entre de plain pied dans la musique, avec ses premières compositions telles "Amour Impoli", "Deda" ou "Chair".
En 2016, Barbara Pravi chante pour la bande son du film Heidi et joue dans la comédie musicale Un Été 44 et, une année plus tard, sort ses premiers single et EP tout en faisant la première partie de Florent Pagny.
En 2020 sort son 2nd EP intitulé "Reviens pour l'hiver".


Entrevue exclusive avec Barbara Pravi :

Eurovision-Fr.net : Quelle a été votre motivation pour prendre part, en tant qu’artiste-interprète cette fois-ci, aux sélections Eurovision France ?

Barbara Pravi : Ca fait deux ans que j’écris « dans l’ombre » pour l’Eurovision (Junior), et cette année, à l’aube de mon album, je me suis dit « Hey, mais… pourquoi pas moi cette fois ? ». C’est vrai, j’ai toujours eu peur, de la sur médiatisation par exemple, et pourtant, je fais ce métier depuis cinq ans, et je meurs pour la musique, je meurs pour écrire, pour chanter, je n’ai que ça dans ma vie. Alors voila, je me suis sentie prête, prête à m’affirmer.

EFR : Comment se passe le travail avec Igit, grâce à qui vous avez réalisé des titres pour Carla, Valentina ou Angélina ? (NDLR : La question a été posée telle quelle, par cette formulation, et y vous sera montrée de cette façon, pour des raisons de contextualisation et de transparence. Par maladresse syntaxique, sûrement et sans nul doute, mais pas pour choquer l'interlocutrice.)

BP : Alors je pense qu’il faut faire attention aux mots, pardonnez moi de vous reprendre ! Ce n’est pas « grâce à » Igit que j’ai écrit et composé pour Carla et Valentina. Je le précise, parce que c’est important, il y a tellement peu d’autrices /compositrices femmes dans ce milieu, que le fait d’être reconnue comme étant à absolue égalité avec les auteurs - compositeurs (ce qui est en plus totalement le cas pour cette situation avec Igit puisque nous sommes co-auteur /co - compositeurs des deux titres) commence par mettre les bons mots sur le travail de chacun.e.s (NDLR : La réponse a été introduite de cette façon, et vous est montrée, toujours par souci de contextualisation et de transparence envers notre auditoire)

Donc Igit et moi travaillons ensemble depuis un moment, nous écrivons et composons pour pas mal d’artistes, et nous avons été averti que France Télévisions cherchait une chanson pour représenter la France à l’Eurovision Junior.
Nous savions que l’artiste était Carla, alors nous avons proposé une chanson (Bim Bam Toi) écrite sur mesure pour elle puisque nous nous sommes inspirés de sa prestation sur « It’s Oh so Quiet » de Bjork qu’elle avait présentée à The Voice Kids. Carla est une artiste hyper complète, elle chante, elle commence à écrire, à composer, elle joue la comédie, elle fait des claquettes… C’est tout ça que nous voulions mettre en avant dans Bim Bam Toi !

Du coup, France Télévisions nous a contacté pour Valentina… et idem, c’est tellement un plaisir de bosser comme ca ! Ecrire pour « des enfants » c’est trop bien. Ça n’est que du bonheur, parce qu’il faut se connecter à l’enfant qu’on est à l’intérieur. Pour Angélina, ca a été un peu différent. Elle avait déjà fait l’Eurovision quand on l’a rencontré. Et c’est elle qui a demandé spécifiquement « une valse écologique » (qui est devenue « C’est si beau ici »).

Souvent, Igit prend la guitare et fait les accords. Moi je fais la ligne de voix, la mélodie. Et nous écrivons ensemble, nous nous connaissons bien alors nous rebondissons super vite !



EFR : Par ailleurs, quelles similitudes voyez-vous entre écrire et composer pour des jeunes artistes et des interprètes plus « adultes » ?

BP : Haha je crois que le secret (enfin, le mien !) c’est de savoir se connecter à ses émotions. Alors quand on écrit pour une artiste plus jeune, on se connecte à son enfant intérieur. Quand on écrit pour un artiste plus âgé, on se met émotionnellement à sa place…

Je crois qu’il faut aussi, dans tous les cas, s’amuser ! C’est de la musique, c’est censé faire du bien !

EFR : Vous avez repris des titres du hip-hop français (Big Flo & Oli, Orelsan) pour défendre les droits des femmes et pourfendre les violences conjugales. Quelle approche faites-vous de la scène rap française, qu’on dit « misogyne » selon les critiques et reproches les plus souvent faites sur ce courant musical ?

BP : À vrai dire, j’écoute tellement peu de rap que … probablement pour ces raisons. On ne « dit » pas que la scène française est misogyne, elle l’est, c’est un fait - et d’ailleurs pas toute la scène rap française on ne peut pas faire de généralité ! La scène pop l’est parfois aussi, bref, tout le monde peut potentiellement être misogyne.

Disons que le style rap est plus enclin à dire des trucs sales sur les nanas, je ne sais pas pourquoi, ça doit faire partie de l’histoire de ce style… mais en réalité, le monde entier est misogyne, même moi, ça m’arrive d’avoir des paroles misogynes et Dieu sait comme je suis féministe, mais tout simplement parce que certains mots ou comportement sont « encrés » dans nos comportements et notre « langage commun », et c’est à ce genre de comportements et de mots qu’il faut faire attention, c’est un travail du quotidien, on ne s’en rend pas toujours compte.

Par exemple, c’est tout bête, mais la question de tout à l’heure par rapport à Igit, elle pourrait être considérée comme misogyne ! Même si (évidemment !) je sais qu’elle était hyper bienveillante, et que ça n’était pas fait exprès. Mais c’est la raison pour laquelle c’était important de reprendre les mots, parce qu’en fait on ne se rends pas toujours compte, mais ça commence par la l’éducation, et les changements : par le langage, par utiliser les mots avec soin, avec précision.



EFR : Qu’évoque pour vous la notion d’authenticité, en tant qu’artiste ?

BP : Pour moi l’authenticité est ce qu’il a de plus important, et de plus difficile à trouver aussi. C’est probablement pour ça que j’adore bosser avec Igit (et d’autres!) nous avons la même notion des « valeurs » artistiques. Je suis pour ne faire aucune concession. Je suis pour aller au bout, même si c’est pour me planter, je m’en fiche, j’aurais essayé, et j’aurai tout donné pour ma conviction. Si elle me conduit à faire une erreur, j’aurais appris de cette erreur.

C’est ça l’authenticité. C’est chercher la flamme à l’intérieur de soi. C’est ne jamais éteindre le feu. C’est ressentir, c’est vibrer, c’est être aligné avec soi. C’est la justice intérieur, et c’est ce qui fait de nous des humains.

EFR : Enfin, quelle part de votre personnalité est typiquement française et celle serbe ?

BP : Haha, je pense qu’il y a plus que « seulement de la France » ou de la Serbie à l’intérieur de moi ! Ma mère est iranienne par exemple. J’aime les poètes iraniens. J’aime la langue. De ces deux pays, Serbie et Iran, j’ai le feu dans le sang, le courage, l’amour du partage, et aussi (mauvais coté!) la véhémence et la violence parfois.

De la France j’ai la langue, la culture, les livres, j’ai Paris, j’ai les mots, j’ai la poésie, la voix …

Mais a vrai dire, je crois qu’aujourd’hui on est tous un peu de partout, et un peu de nulle part. J’ai rencontré des gens qui tombaient en amour fou pour un pays sans en avoir à priori aucun « gêne ».

Moi par exemple, j’aime l’Italie, l’Espagne. J’aime Israël. J’aime tellement ces pays que je pourrais y vivre et m’y fondre. Donc bon, je crois que notre personnalité se forge surtout au contact des autres, et de soi !




Un grand merci à Elodie Filleul et aux attachés de presse au sein de Capitol / Universal Music France pour leur aide la plus précieuse dans la tenue de cette entrevue.

Retrouvez Barbara Pravi sur son site Internet officiel ainsi que sur ses réseaux sociaux : Facebook / Twitter / Instagram / YouTube.


Les 12 Finalistes d'Eurovision France 2021 sont :

01. Tutti par Casanova / auteurs-compositeurs : Yoann Casanova, Théo Grasset, Jérôme Brulant
02. Bah non par Philippine / auteurs-compositeurs : Philippine Zadéo, Caméléon
03. Magique par LMK / auteurs-compositeurs : Eve-Line Lamarca, High P
04. Paris me dit (Yalla ya helo!) par Ali / auteurs-compositeurs : Hyphen Hyphen
05. Voilà par Barbara Pravi / auteurs-compositeurs : Barbara Pravi, Lili Poe, Igit
06. On a mangé le soleil par Céphaz / auteurs-compositeurs : Antoine Essertier, Elise Rieslinger
07. Peux-tu me dire ? par 21 Juin Le Duo / auteurs-compositeurs : Julien Guillemin, Manon Pècheur, Jan Orsi
08. Je t'emmènerai danser par Terence James / auteurs-compositeurs : Terence James, Ben Mazué
09. Alléluia par Andriamad / auteurs-compositeurs : Andriamad
10. Maeva par Amui / auteurs-compositeurs : Ken Carlter, Serena F. Carlter, Edwiga Taerea
11. Pourvu qu'on m'aime par Juliette Moraine / auteurs-compositeurs : Juliette Moraine, Rémi Portat
12. Amour fou par Pony X / auteurs-compositeurs : Spoolman, SquirL, Clarence


La chanson lauréate des sélections Eurovision France 2021, parmi les 12 en compétition, sera déterminée via 2 tours de vote successifs, valorisés chacun à 50% par le vote, prépondérant, des téléspectateurs, et à 50% par celui d'un jury de 10 personnalités (5 françaises et 5 internationales).

En tant que membre du Big Five, les 5 plus grands contributeurs financiers du Concours Eurovision de la Chanson (avec l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni), ainsi que le pays hôte de l'Eurovision 2021, les Pays-Bas, la France a un statut de finaliste d'office le Samedi 22 Mai 2020, et devra se produire dans la demi-finale de vote, à savoir la 2nde demi-finale du Jeudi 20 Mai 2021.

Eurovision France 2021
Mode de sélection opté par la BBC non connu à ce jour
Interprète : Blas Cantó


Si les conditions sanitaires le permettent, Eurovision-Fr.net prévoit de se rendre bien évidemment aux sélections françaises Eurovision France 2021 mais aussi à Rotterdam, du Samedi 8 Mai 2021 au Dimanche 23 Mai 2021, pour couvrir de façon la plus complète l'édition 2021 du Concours Eurovision de la Chanson sur place durant les 2 semaines au sein de la métropole néerlandaise.
Les dernières actualités - France
Eurovision 2021 À l\'affiche ce soir : FRANCE 2021 - Finale Eurovision France 2021
© Barbara Pravi
France
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
21/04
Royaume-Uni 2021 :
Concert In The Dark 2021
24/04
Espagne 2021 :
ES Pre Party 2021
24/04
France 2021 :
Previews OGAE FRANCE
07/05
Eurovision 2021 :
Previews OGAE International
15/05
Allemagne 2021 :
Free European Song Contest 2021
16/05
Eurovision 2021 :
Fête d'Ouverture
18/05
Eurovision 2021 :
1re demi-finale
20/05
Eurovision 2021 :
2e demi-finale
22/05
Eurovision 2021 :
Grande Finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2021 - mentions légales