Informations
LUXEMBOURG 1965 : Décès de France Gall
Imprimer  
Publié le 07 Janvier 18 à 12h24  / Modifié le 07 Janvier 2018 à 12h33  Par Benjamin
Ce matin, nous avons appris une nouvelle qui attristera les fans de l'Eurovision et plus généralement les amateurs de musique francophone. En effet, France Gall, gagnante du Concours Eurovision de la chanson 1965 (pour le Luxembourg) avec "Poupée de cire, poupée de son", nous a quitté ce matin à Paris à l'âge de 70 ans.

Voici la déclaration de sa chargé de communication Geneviève Salama à l'Agence France Presse :
"Il y a des mots qu’on ne voudrait jamais prononcer. France Gall a rejoint le Paradis blanc le 7 janvier, après avoir défié depuis 2 ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer".

Née Isabelle Gall le 9 octobre 1947 d'un père (Robert Gall) qui avait composé pour Édith Piaf ou encore Charles Aznavour et avec un grand-père avait fondé la chorale des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, elle se lance logiquement dans la chanson avec comme pseudonyme France Gall pour ne pas être confondu avec Isabelle Aubret (gagnante de l'Eurovision 1962 pour le France).

Le jour de ses 16 ans, ses premières chansons sont diffusées à la radio, le titre "Ne soit pas si bête" devient un succès. Son producteur, qui produisait également Serge Gainsbourg, eut alors la bonne idée de les associer et il demanda à Serge Gainsbourg d'écrire pour France Gall. En mars 64, "N'écoute pas les idoles" reste en tête du hit parade. France Gall fera alors la une de Paris Match et la première partie de Sacha Distel à Bruxelles. Sa particularité pour l'époque est qu'elle ne chante pas de reprises de titres anglo-saxons, elle se forge avec ses auteurs/compositeurs un vrai répertoire. Gainsbourg lui décernera en prime le titre de "Lolita française" et lui signe pour l'été 64 "Laisse tomber les filles". En fin d'année 64, son père lui signera "Sacré Charlemagne" qui se vendra à plus de 2 millions d'exemplaires en France et à l'étranger.

La télévision luxembourgeoise, CLT/RTL, lui propose alors de représenter le Grand Duché au Concours Eurovision de la Chanson 1965. Elle accepte, à condition de choisir elle-même sa chanson. On lui proposa dix titres, elle choisit "Poupée de cire, poupée de son" écrite par Serge Gainsbourg. La chanson ne passera pas sans peine à Naples. L'orchestre de la télévision italienne n'appréciait pas cette chanson, qu'il comparait au galop d'un cheval et s'est même permis de huer le passage du Luxembourg lors des répétitions. Gainsbourg, furieux, claqua la porte des répétitions et ne revient sur place que pour la finale.

Après le vote, la grande nouvelle tombe, une française a remporté la victoire. Celle présentée par le Luxembourg : France Gall va ainsi donner un sérieux coup d'accélérateur à sa carrière prometteuse avec "Poupée de cire, poupée de son" qui sera adaptée et chantée par France Gall elle-même en italien, allemand et … japonais.

Elle enchaîne ensuite entre une tournée des plages et la sortie de nombreux 45 tours, pour la plupart avec des chansons de Serge Gainsbourg. En 1966 sortira encore un titre de Serge Gainsbourg : "Les sucettes". Ce titre resté très célèbre créa néanmoins le scandale à sa sortie. Il tranche totalement avec le répertoire naïf de France et ce ne sont pas les commentaires de Gainsbourg à l'époque qui arrangeront les choses. France Gall s'aperçoit alors qu'elle a été manipulée, elle n'aurait pas immédiatement compris le double sens des paroles de sa chanson. Le succès retombe, car le public a l'impression que la jeune et candide France Gall n'était qu'un produit commercial et malgré le changement d'auteurs / compositeurs elle peine à se maintenir dans les hit-parades. Elle tente alors une carrière en Allemagne qui réussit un peu. Mais ce sera une terrible traversée du désert jusqu'en 1973 où elle rencontre son futur mari Michel Berger. Après cette rencontre, France Gall repart pour deux décennies de succès.

Elle sort son premier album studio en 1976 et se marie la même année avec Michel Berger. En 1979, elle participe à Starmania avec le rôle de Cristal. Dans les années 80, elle enchaîne les tubes entre "Tout pour la musique", "Résiste", "Il jouait du piano debout", "Evidemment" en hommage à Daniel Balavoine qu'elle soutenait dans ses actions humanitaires.

Suite au décès de son mari en 1992, France Gall se fait de plus en plus discrète et met fin à sa carrière en 1997. Sa dernière prestation date de 2000 avec un duo avec une autre icône disparu récemment, Johnny Hallyday. En 2015, elle participe à l'écriture de la comédie musicale Résiste qui reprend ses succès et ceux de Michel Berger.

Outre le trophée de l'Eurovision, elle était chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite et a reçu des Victoires de la musique en 1987 et 1988 pour le succès d'Ella, elle l'a à l'étranger.

Toutes les équipes d'Eurovision-Fr.net et de notre webradio partenaire EFR 12 Radio présentent ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de France Gall.


Nous nous quittons sur sa prestation de "Poupée de cire, poupée de son" à Naples lors de l'Eurovision 1965 :
Dernières infos sur le même sujet ...
Eurovision 1965 LUXEMBOURG 1973 : Anne-Marie David encore une fois
© France Gall
Luxembourg
Parlez-en à vos amis

Bientôt...
Calendrier
18/08Eurovision Young Musicians 2018 : 1re demi-finale
19/08Eurovision Young Musicians 2018 : 2e demi-finale
23/08Eurovision Young Musicians 2018 : Finale
25/08Suède 2019 : Finale P4 Nästa
31/08Biélorussie Junior 2018 : Finale nationale
29/09Pays-Bas Junior 2018 : Finale nationale

© Eurovision-fr.net - 1999-2018 - mentions légales