Les actualités - Eurovision - Albanie
ALBANIE 2018 - Cinq minutes avec Lorela
Imprimer  
Publié le 15 Décembre 17 à 19h39  / Modifié le 21 Décembre 2017 à 17h22  Par Mathias
Nous sommes à l'aube d'une toute nouvelle saison dans le tourbillon de notre Concours favori. Comme d'habitude, ainsi que le veut la tradition, le premier pays à lancer sa sélection nationale est l'Albanie. Avec la 56e édition du sacro-saint Festivali i Kengës qui commence jeudi prochain, il est temps pour Eurovision-fr.net de lancer notre série d'interviews pour 2018.

La première à se retrouver sous le feu des projecteurs sera Lorela, une artiste italo-albanaise très intéressante !



Comment vous décririez-vous en 1 mot ?
Je me dirais combattante.

Comment décririez vous votre état d'esprit quand vous êtes sur scène ?
C'est quelque chose que l'on ne peut pas décrire avec des mots. Chaque fois que je monte sur scène, je ressens une émotion que je ne ressens dans aucun autre contexte. Quand je chante, je suis très influencée par les intentions de la chanson.

Comment résumeriez vous l'histoire de votre vie ?
J'ai 21 ans, et je suis née et j'ai grandi à Turin en Albanie. Je suis d'origine albanaise et même si j'ai grandi à l´étranger, je n'ai jamais perdu la connection avec mon pays d'origine. J'ai même renforcé mon lien avec la culture dont je suis issue. C'est grâce à mes parents, qui ont toujours essayé de m'élever avec des égards pour l'histoire de mes ancêtres. Tout cela m'a donné un certain niveau d'ouverture et de respect envers d'autres cultures. Je parle en effet couramment 4 langues et j'adore en apprendre de nouvelles. Je suis une personne très éclectique et j'aime chanter, composer mes propres chansons, jouer du piano, écrire, peindre, lire, et faire du yoga. Je suis également étudiante en droit international à l'université, parce que je crois beaucoup en la justice.

Comment vous énerve-t-on ?
Ce qui m'énerve le plus est l'indifférence. Pour moi, l'inverse de l'amour n'est pas la haine mais l'indifférence.

Comment vous rend-on heureuse ?
Je suis quelqu'un de très solaire et enthousiaste alors c'est à la fois les petites choses et les grandes occasions comme le Festival, dont je suis très fière, qui me rendent heureuse.



Comment définiriez-vous vos goûts musicaux ?
J'aime tous genres de musique, mais j'ai aussi des goûts particuliers. Le genre que j'aime le plus écouter est un mélange de pop, d'alternatif, de soul et de chansons ethniques (de toutes les cultures, mais particulièrement orientales). Pour moi, la musique ethnique combinée à d'autres genres est la perfection.

Si vous ne pouviez écouter qu'un seul artiste pour le reste de votre vie, qui serait-ce ?
Loreen, évidemment ! Je trouve qu'elle a une voix extraordinaire et un style qui va de pair !

Comment décririez-vous votre chanson pour le festival, Pritem edhë pak ?
Pritëm edhe pak est une chanson pop avec des éléments de soul. Elle parle d'amour mais d'une sorte de jeu qu'il est magnifique de chanter. Je pense que la chanson est très entraînante et rythmée, et je m'amuse beaucoup en la chantant.

Comment avez-vous décidé de participer au Festivali I Kengës cette année ?
Depuis que je suis petite fille, j'ai toujours regardé le Festivali i Kengës, et c'est un peu un rêve d'enfant qui se réalise pour moi.

Comment nous donneriez-vous envie de venir visiter l'Albanie ?
L'Albanie est un très beau pays avec une histoire importante et intéressante. C'est un pays ancien, avec une culture et une langue millénaires, ce qui le rend attrayant et particulier. Les gens qui y vivent sont très accueillants et aimants. Et c'est l'une des choses qui me font revenir à chaque fois que je le peux, comme un aimant.

Comment imaginez-vous l'Eurovision dans 10 ans ?
Je vois l'Eurovision, dans 10 ans, comme l'un des concours les plus importants du monde, comme il l'est déjà maintenant. Mais avec une tendance encore plus marquée vers l'unité du monde à travers la musique et l'art.

Comment allez vous gagner l'Eurovision 2018 ?
Je suis une fille humble qui répondra que ce serait déjà un grand honneur de participer à l'Eurovision. Mais je suis aussi une combattante qui se voit gagner avec beaucoup d'énergie positive et d'amour pour ce que je fais.



Lorela, merci beaucoup pour cette interview, et nous te souhaitons bonne chance pour la semaine prochaine ! Quant à vous, chers lecteurs, préparez-vous pour d'autres interviews albanaises !

Pour toutes vos questions, vous pouvez me contacter par email à mathias.eurovision.fr.net@gmail.com ou me retrouver sur Twitter @altruismless !
Les dernières actualités - Albanie
Eurovision 2018 ALBANIE 2020 : Les 12 Finalistes du Festivali I Këngës 58
© Lorela Sejdini
Albanie
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
13/11
Géorgie Junior 2020 :
Finale nationale
29/11
Eurovision Junior 2020 :
Finale
17/12
Italie 2021 :
Sanremo Giovani - Finale
16/01
Norvège 2021 :
1re demi-finale
19/01
Finlande 2021 :
Annonce des Finalistes
23/01
Norvège 2021 :
2e demi-finale
30/01
Norvège 2021 :
3e demi-finale
06/02
Suède 2021 :
1re demi-finale
06/02
Norvège 2021 :
4e demi-finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2020 - mentions légales