Informations
SUISSE 2018 : Finale nationale à Zurich le 4 Février 2018
Imprimer  
Publié le 13 Juillet 17 à 11h20  / Modifié le 13 Juillet 2017 à 13h11  Par DRS2G
La holding de télévision publique suisse la SSR SRG, regroupant les chaînes nationales SRF (Suisse Alémanique), RTS (Suisse Romande), RSI (Suisse Italienne) et RTR (Suisse Romanche), vient de dévoiler la date de la finale nationale suisse pour l'Eurovision 2018 en même temps que l'ouverture des candidatures pour ces sélections, avec des nouveautés à noter, suite aux 3 échecs consécutifs de la Suisse au Concours Eurovision de la Chanson, dont 2 dernières places en demi-finale 2 années de suite en 2015 et en 2016.

La finale nationale suisse pour l'Eurovision 2018 aura lieu le Dimanche 4 Février 2018 à Zurich.

De nombreuses nouveautés dans les sélections suisses pour l'Eurovision 2018 sont à noter :

D’abord la chanson, ensuite l’interprète. Cela assure qu’une bonne chanson avec un bon texte ne sera pas rayée de la liste par le jury, parce que la voix de l’interprète n’en est pas à la hauteur (ou l’inverse). Un-e artiste avec une belle voix est éliminé-e parce que la chanson est médiocre. Cela fait référence au point 25 du règlement : "Des chansons peuvent être déposées, bien que l’interprète n’ait pas encore été désigné". Les interprètes peuvent également être changés par la SSR. Selon Peritz (chef de la délégation suisse) : "La Suisse est un petit pays. Il n’y a pas beaucoup de bons interprètes. Et la combinaison d’un bon interprète et d’une bonne chanson est une demande difficile à réaliser. En conséquence, nous devons nous donner plus de moyens pour obtenir la chanson parfaite avec la voix idéale. Et cela permet aux compositeurs de ne pas devoir livrer la chanson avec le “package” parfait dès le début".

Présélection avec le public et des fans de l’ESC : Le jury de 20 personnes n’est plus un jury uniquement composé d’experts dans le domaine de la musique. Bien entendu, ils seront surreprésentés, mais Peritz estime qu’il est important que des membres du public et des fans de l’ESC puissent juger si une chanson a le potentiel pour aller à l’Eurovision.

Jury international : Le pouvoir du public lors de l’Entscheidungsshow sera limité à 50%. Un jury international composé de membres de différents pays aura l’autre 50% des voix. Le nombre de pays n’est pas encore fixé. C’est l’une des recettes du succès de la Suède. "L’ESC est un concours international. Un jury suisse est trop imprégné des influences suisses", pense Peritz, qui précise également : "L’évaluation de plusieurs pays représentatifs de l’Europe est une meilleure mesure de la qualité d’une chanson suisse, parce que cela correspond au système de votation de l’ESC".

Wildcards : Avec ces invitations, on rend transparent ce qui était peut-être coutumier par le passé. La SSR peut minorer l’avis du jury et envoyer quelqu’un directement en finale. Par exemple, si la SSR est convaincue du potentiel d’une chanson ou si elle estime qu’un formidable artiste aurait une chance exceptionnelle de bien figurer.

Plus de clause suisse : Alors que l’année dernière, au moins le compositeur, l’interprète ou le parolier devait être suisse ou vivre en Suisse, ce n’est plus une obligation. Reto Peritz souligne toutefois : "Nous souhaitons très fort qu’il y ait un lien avec la Suisse – aussi bien la chanson que l’interprète" (voir les points 19 et 30 du règlement).

Et voici les 3 étapes de la sélection :

1) Du 1er septembre 2017 jusqu’au 22 septembre 2017 à 08h00, les compositeurs, les producteurs, les artistes et les paroliers sont invités à déposer leur chanson sur une plate-forme online.

2) En octobre 2017, les chansons déposées, conformes au règlement, sont évaluées par un jury. Celui-ce se compose de 20 membres issus du domaine musical, de fans de l’ESC et de téléspectateurs. Les interprètes, ainsi que les voix pour les chansons, peuvent être échangés en tout temps par la SSR pour des questions de qualité. Après discussion avec les compositeurs et les producteurs, la SSR décide quels interprètes chantent quelles chansons.

3) Le dimanche 4 février 2018, l’Entscheidungsshow aura lieu à Zürich et sera diffusé sur la SRF, la RTS et la RSI. Le 50% des voix proviendra des votes des téléspectateurs et le 50% des voix restantes viendra d’un jury international d’experts. Nous saurons alors qui représentera la Suisse au Portugal lors du Concours Eurovision de la Chanson 2018.

Retrouvez le règlement en Français des sélections nationales suisses pour l'Eurovision 2018 sur le site de la SRF.

En 2017, à Kiev, la Suisse était représenté par la groupe Timebelle.
Timebelle est un groupe multiculturel formé par trois musiciens : le pianiste roumain Emanuel Daniel Andriescu, le batteur Samuel Forster, originaire de Suisse orientale, et la chanteuse Miruna Manescu, qui possède également la nationalité roumaine.
Les fans de l'Eurovision les connaissent probablement déjà, puisqu'ils ont participé à la finale nationale suisse de 2015, terminant deuxièmes derrière Mélanie René. Cette fois-ci, ils seront bel et bien présents sur la scène de l'Eurovision et tenteront de qualifier la Suisse pour la Grande Finale du Concours, qui échappe à la Suisse depuis 2014 et SebAlter.
Les Timebelle ont largement terminé en tête du télévote de la sélection nationale suisse avec 47,88% des voix, devançant Nadya (18,02%), Michèle (11,44%), Ginta Biku (8,31%), Shana Pearson (7,56%) et Freschta (6,79%).

Nous nous quittons sur la prestation scénique de leur contribution "Apollo" sur la scène du Centre International des Expositions de Kiev en demi-finale.

Dernières infos sur le même sujet ...
Eurovision 2018 SUISSE 2017 : Vidéo clip d\'Apollo des Timebelle
© SRF
Suisse
Parlez-en à vos amis

Bientôt...
Calendrier
19/11Irlande Junior 2017 : Finale nationale
19/11Israël 2018 : 5e prime
20/11Eurovision Junior 2017 : Fête d'ouverture
26/11Eurovision Junior 2017
15/12Italie 2018 : Annonce des participants
21/12Albanie 2018 : 1re demi-finale

© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales