Informations
Interview : MALTE 2017 - Cinq minutes avec Claudia Faniello
Imprimer  
Publié le 18 Février 17 à 17h08  / Modifié le 18 Février 2017 à 17h09  Par Mathias
La toute dernière interview maltaise vous présente une artiste qui nous a beaucoup manqué. Elle a trusté les plus hautes places et a ensuite pris une pause. Mais elle est de retour !

Dites bienvenue à Claudia Faniello !
Here is the English version!

Salut Claudia ! Parle-nous de toi !


Je fais dans les extrêmes, noir ou blanc, complètement glamour ou très relax. J'adore passer du temps avec ma famille et mes amis j'aime aussi m'en éloigner, et quand je le fais, je voyage beaucoup. C'est une autre passion qui me tient à coeur en plus de la musique ! J'ai un profond intérêt pour l'astrologie et la psychologie et je suivrai un coeurs à l'Université de Malte plus tard cette année. Je travaille actuellement avec des enfants ayant des difficultés émotionnelles, physiques et intellectuelles, en plus d'avoir mon propre groupe, sous mon nom propre. Je vis pour prendre des risques, ce qui pour moi est une clé dans la vie. Comme tout le monde, j'ai eu mes hauts et mes bas mais en même temps je me sens privilégiée d'avoir toujours été entourée de gens qui veulent le meilleur pour moi et cela me pousse à continuer à croire en l'Homme. Après tout, comme on dit, c'est à propos de la qualité, pas de la quantité.

Qu'est ce qui t'a décidé à revenir au MESC avec Breathlessly ?


Breathlessly est une power ballad pleine d'émotion, avec des paroles pleines de sens et une mélodie ainsi qu'un arrangement musical magnifique. Ce n'est pas une chanson bling-bling standard. C'est une chanson qui vient directement du coeur. J'aime aussi sa sophistication.
L'histoire est très simple, mais très réelle. La chanson parle de nos émotions intérieures, et comment nous nous battons avec celles-ci à différents stages de notre relation avec l'être aimé. Elle parle de ces mots spéciaux que l'on ne dit pas, mais qui sont si puissants et pleins de sens. Elle parle d'un voyage simple et parfois si compliqué que l'on vit dans notre coeur.
Ma chanson livre de l'émotion et comme les meilleures choses de ce monde, elle vient du coeur. Je pense véritablement qu'un public européen est en ce moment d'humeur pour de vraies émotions qui touchent le coeur. Ce n'est pas tout d'avoir de belles paroles, ce n'est pas tout d'avoir une mélodie entraînante, c'est n'est pas tout d'avoir une très belle voix ou une bonne mise en scène – tout cela est bien sûr très important... mais il y a un facteur très important qui élève vraiment les choses. Les VRAIES émotions qui touchent les gens. Il faut ressentir quelque chose de spécial. J'ai l'impression que cette chanson te donne ce sentiment spécial quand tu l'écoutes. C'est aussi une des forces majeures qui peut aider à atteindre le sommet dans n'importe quelle compétition.

Ca voudrait dire énormément pour moi de représenter mon pays en mai. Mon trajet vers l'Eurovision a commencé quand j'étais très jeune, et maintenant cela couronnerait mon rêve. Je suis passée tout près deux fois... Une première fois avec Caravaggio et avec Pure. Alors j'attendais le bon moment, à bout de souffle, et la bonne chanson !!! Je me sens prêt... le moment est venu !
J'avais besoin d'une pause pour évoluer artistiquement et personnellement, je voulais aussi me concentrer sur l'écriture de chansons avec mon groupe. Néanmoins, les gens continuaient de me demander de revenir au Concours. J'avais presque gagné avec Pure, une chanson que les gens ont adoré. Alors la chose à faire était d'attendre une bonne chanson qui aurait un potentiel gagnant. Quand j'ai écouté Breathlessly, je savais après 30 secondes que je tenterais une nouvelle fois de rallier l'Eurovision. J'ai eu beaucoup d'offres, mais aucune n'était à la hauteur.



Quel genre de musique écoutes-tu ?


Comme je l'ai dit auparavant, je fais dans les extrêmes... je pourrais aller de chansons commerciales à des groupes de métal. Je suis une fan avide de Madonna et je l'ai vue se produire. J'ai aussi vu U2 , et plus tard cette année, je vais finalement voir mon crush de mes années adolescentes, Ville Valo du groupe finlandais HIM et plus tard Kings of Leon, Green Day et les Foo Fighters.
J'écoute du jazz, de la musique méditative et quelques fois de la musique classique également. J'aime la musique toute entière, je suppose que tout dépend de mon humeur et de comment une chanson et sa mélodie me touchent.

Y a-t-il quelque chose dans le monde qui t'énerve ?


Les personnes qui passent leur temps à juger m'exaspèrent... tout le monde a un passé, personne n'a le droit de juger qui que soit.
L'amour, la musique, le voyage, la connaissance et mon chien Leila me font sourire sans fin !!

Merci beaucoup pour cette interview ! xxx Gros bisous à tous. Blessings.



Claudia, ce fut un honneur de t'interviewer ! Après 4 ans de pause, la chanteuse revient à la sélection maltaise de ce soir avec Breathlessly, et elle est là pour gagner !
Dernières infos sur le même sujet ...
Eurovision 2017 À l\'affiche ce soir : MALTE 2017 - Finale nationale
© 
Malte
Parlez-en à vos amis

Bientôt...
Calendrier
07/05Eurovision 2017 : Fête d'Ouverture
09/05Eurovision 2017 : 1re demi-finale
11/05Eurovision 2017 : 2e demi-finale
13/05Eurovision 2017 : Finale
22/07Eurovision 2017 : Concours Eurovision des Chorales
26/11Eurovision Junior 2017

© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales