Les actualités - Eurovision - France
FRANCE : Décès de Pierre Tchernia
Imprimer  
Publié le 08 Octobre 16 à 15h01  Par DRS2G
C'est avec une immense tristesse que notre site a appris aujourd'hui le décès d'un très grand homme du cinéma et de la télévision française, dont il fut l'un des piliers et pionniers, à savoir Pierre Tchernia, qui a pu commenter le Concours Eurovision de la Chanson pour la France à douze reprises, de 1958 à 1974.

Né le 29 Janvier 1928 d'un père ingénieur né à Odessa et d'une mère couturière, après avoir les cours du Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, Pierre entreprit des études de cinéma, d'abord à l'École Nationale de photographie et de cinématographie (ENPC), puis à l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), où il fut diplômé en 1948 et où il se lie d'amitié avec Yves Robert, Jean-Marc Thibault et Jean Richard.

Chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur depuis le 31 décembre 1992, il est promu officier le 31 décembre 2001 puis commandeur le 14 juillet 2011.

Carrière à la télévision

En collaborant au Club d'essai de la radiodiffusion française, il fait la connaissance de Pierre Dumayet et participe à la création du tout premier journal télévisé français en 1949. Il anime l'émission Les Amoureux de la tour Eiffel en 1951 et crée une série d'émissions comme Monsieur Muguet s'évade, La Boîte à sel (1955-1960) et La Clé des champs (1958-1959). Il produit et présente L'Ami public numéro un, émission constituée d'extraits des productions Disney à partir de 1961 sur la Première chaîne de la RTF. Devant le succès - l'émission durera 17 ans - il crée en 1964 sur la Deuxième chaîne de l'ORTF SVP Disney qui, elle, durera 14 ans.

Il co-anime Cinq colonnes à la Une à partir de 1965. Il remporte la « Rose d'or » et le prix du jury de la presse au Festival de la Rose d'Or à Montreux en 1966 pour L’Arroseur arrosé, un documentaire humoristique en hommage aux frères Lumière écrit en collaboration avec René Goscinny et Jean Marsan.

À partir de novembre 1966, il présente Septième art, septième case, le premier jeu télévisé consacré au cinéma. Il anime ensuite, de 1967 à 1980, Monsieur Cinéma. De 1976 à 1982, il est le maître de cérémonie des Césars (en 1982 avec Jacques Martin). Il anime aux côtés de Jacques Rouland l'émission Jeudi Cinéma de 1980 à 1981, devenue Mardi Cinéma de 1982 à 1987, puis à partir de 1988 Bonjour la télé avec Frédéric Mitterrand.

Il participe aux côtés d'Arthur à l'émission Les Enfants de la télé de sa création, en septembre 1994, jusqu'en juin 2006, l'émission se poursuivant sans lui depuis lors. Il est toutefois toujours crédité au générique.

Le 18 mai 2008, il fait sa dernière apparition télévisée, en tant qu'invité dans l'émission de France 2 Vivement dimanche présentée par Michel Drucker.

Carrière au cinéma

En 1961, Pierre Tchernia coscénarise avec Robert Dhéry et Alfred Adam La Belle Américaine avec la troupe des Branquignols, dont Louis de Funès et Jean Carmet. Le film est un succès et s'avère le début d'une belle collaboration avec Robert Dhéry.

Avec son ami le scénariste René Goscinny, il écrit en 1972 le scénario de son premier long-métrage de cinéma, Le Viager, avec Michel Serrault dans le rôle principal et une pléiade d'acteurs connus (Michel Galabru, Claude Brasseur, Yves Robert, Jean Carmet, Jean Richard, Odette Laure, Gérard Depardieu à ses débuts, Rosy Varte, Jean-Pierre Darras, etc.). Le film est un tel succès que Tchernia réitère sa recette en 1974 avec Les Gaspards, toujours avec Serrault, Galabru, Depardieu et Carmet, mais aussi Philippe Noiret, Annie Cordy et Chantal Goya. Dès lors, Pierre Tchernia gardera le même acteur principal, Michel Serrault, pour la quasi-totalité de ses films et téléfilms.

Il fait lui-même quelques courtes apparitions dans les films de ses amis (garde-champêtre dans La Guerre des boutons d'Yves Robert, présentateur dans La Belle Américaine, président du jury dans Le Petit Baigneur) mais aussi dans les siens (journaliste dans Le Viager et La Gueule de l'autre). Il est aussi le narrateur des longs métrages de la série Astérix le Gaulois.

Carrière dans la bande dessinée et les dessins animés

Son amitié avec René Goscinny et Albert Uderzo lui a valu d'être caricaturé dans plusieurs albums d'Astérix (notamment Astérix chez les Belges) ainsi que dans une planche complète publiée dans Pilote en juillet 1970 à l'occasion de la sortie d'Astérix chez les Helvètes, où on le voit présenter Astérix aux candidats Uderzo et Goscinny à l'émission Monsieur Cinéma. Le dessinateur Marcel Gotlib l'a également représenté dans plusieurs bandes dessinées.

Il a par ailleurs aussi participé à l'adaptation de plusieurs albums d'Astérix en animation, prêtant sa voix à la narration, et fait une apparition dans le film Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre où il tient le rôle d'un centurion romain et assure aussi la narration. Il a également participé à la réalisation et au scénario du long-métrage Lucky Luke : Daisy Town avec Goscinny et Morris ainsi que les dialogues.

Sa collaboration de longue date avec les studios Disney le conduit à enregistrer pour le label Le Petit Ménestrel la narration de plusieurs histoires tirées des films de Walt Disney tels que Le Livre de la jungle. En 1979, Pierre Tchernia remet au nom de la Walt Disney Company un Mickey d'honneur au dessinateur Hergé pour l'ensemble de son œuvre (distinction qui n'avait pas été décernée depuis 1967).

Carrière au sein de l'Eurovision

Pierre Tchernia commenta le Concours Eurovision de la Chanson pour la télévision publique française à 12 reprises pour les éditions suivantes:
- 1958
- 1960
- 1962
- 1963
- 1965
- 1967
- 1968
- 1969
- 1970
- 1972
- 1973

De ce fait, Pierre Tchernia a ainsi pu vivre aux téléspectateurs de l'Hexagone 4 des 5 victoires françaises au Concours, à savoir celles d'André Claveau (1958), de Jacqueline Boyer (1960), d'Isabelle Aubret (1962) et de Frida Boccara (1969).

Toutes les équipes d'Eurovision-Fr.net et celle de sa webradio partenaire EFR 12 Radio présentent à la famille et aux proches de Pierre Tchernia ses plus sincères condoléances et sa profonde tristesse.

Nous nous quittons sur l'intégralité de l'édition 1967 du Concours Eurovision de la Chanson organisé à Vienne et commenté pour l'ORTF par Pierre Tchernia, ainsi qu'une archive de l'INA durant laquelle Pierre Tchernia évoque les 50 ans de la télévision, dans le cadre du journal télévisé d'Antenne 2 de William Leymergie le 3 Décembre 1986.



Les dernières actualités - France
Eurovision 2016 FRANCE 2019 : 2 nouveaux singles pour Bilal Hassani
© Pierre Tchernia
France
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
03/08
Eurovision 2019 :
Concours Eurovision des Chorales
20/08
Malte Junior 2019 :
Finale nationale
24/08
Suède 2020 :
Finale P4 Nästa
24/09
Pays de Galles Junior 2019 :
Finale nationale
27/09
Biélorussie Junior 2019 :
Finale nationale
28/09
Pays-Bas Junior 2019 :
Finale nationale
18/11
Eurovision Junior 2019 :
Fête d'ouverture
24/11
Eurovision Junior 2019
01/12
Eurovision Asia 2019 :
Fête d'ouverture

© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales