Les actualités - Eurovision - France
FRANCE 2016 : Le Projet EuroAulnay 2016 en Interview Exclusive
Imprimer  
Publié le 22 Décembre 15 à 21h00  / Modifié le 22 Décembre 2015 à 21h27  Par DRS2G
Dans le cadre de l’Eurovision 2016 et des présélections françaises pour le Concours, organisées par France 2, nous nous intéressons ce soir à un projet ayant eu un certain retentissement médiatique ces dernières semaines du fait des protagonistes à l’origine du projet.

Il s’agit en effet de 4 jeunes originaires d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne, qui sont les interprètes de leur chanson pour l’Eurovision 2016, sous l’impulsion de Mme Sylvette Leconte, fondatrice de l’association AMAPP, coordinatrice du projet « Eurovision Aulnay 2016 » et auteur-compositeur du titre en question, « Emmène-Moi ».

Nous vous proposons aujourd’hui une interview exclusive de Mme Leconte ainsi que des 4 chanteurs du projet, Monir, Einath, Anaïs et Théo, réalisée début Décembre au sein du Conservatoire de musique et de danse à Rayonnement Départemental d’Aulnay-sous-Bois, bâtiment constitué de plusieurs salles de spectacle et ateliers musicaux, ainsi que d’une grande bibliothèque entièrement dédiée à la musique où enfants et adultes de la municipalité d'Aulnay et du département de la Seine-Saint-Denis assouvissent leur passion pour cet art.


Présentation de l’Association AMAPP :

Fondée en Février 2007, l’Association Musicale Aulnaysienne Pour les Petits (AMAPP) est une association à but non lucratif installée à Aulnay-sous-Bois (93). Elle propose quotidiennement aux enfants de découvrir la richesse du monde musical au travers de cours ludiques durant toute l’année, et au cours de stages pendant les vacances d’été. Forte de son succès, l’association accueille chaque année plus d’une centaine d’enfants.

Durant chaque cours, adaptés au niveau de chacun, une quinzaine d’enfants participent à une véritable initiation à l’art de la musique à travers des chants, des contes, des jeux et des instruments. Afin de diversifier ses activités, l’association ouvre un créneau d’initiation à la pratique théâtrale en septembre 2015.

Le côté ludique de l’apprentissage est au centre de la démarche pédagogique, ce qui n’empêche pas aux élèves de progresser vite et d’atteindre un haut niveau en fin d ‘année. L'AMAPP a su conjuguer pour les enfants le par­tage du plai­sir musi­cal et l’exigence de la discipline.

Le succès de l’AMAPP repose également sur la qualité de ses créations musicales. En effet, tous les ans en fin d’année scolaire, les enfants de l’AMAPP montent sur scène pour interpréter un spectacle musical unique avec des chansons écrites et composées par l’association. Mais depuis 2011, grâce au soutien de la Ville d’Aulnay-sous-Bois, l’association propose chaque année un spectacle sur les planches du reconnu Théâtre Jacques Prévert. Le premier spectacle qui est interprété dans son enceinte s’intitule « Hisse la voile, Matteo ! » et traite les aventures d’un petit matelot qui vogue au milieu des flots.


Interview des protagonistes du projet « Eurovision Aulnay 2016 » :

Eurovision-Fr.net : Pour commencer, quelle a été la motivation pour vous, Madame Leconte, de fonder l’AMAPP en Février 2007 ?

Sylvette Leconte :
En 1987, soit 20 ans avant la fondation de notre association a été créé à Aulnay le CREA (Création Vocale et Scénique) puis le 25 Mai 1991 fut inauguré le Conservatoire de musique et de danse à Rayonnement Départemental d’Aulnay-sous-Bois (anciennement l’Ecole Nationale de Musique). Il manquait une structure culturelle et musicale destinée aux jeunes enfants : tandis que le CREA était axé sur le chant tandis que notre association s’intéresse à la musique en général.

A sa fondation, nous avions une trentaine d’élèves. Aujourd’hui, nous avons décidé de plafonner ce nombre d’étudiants à une centaine afin de garder le côté humain qui caractérise notre association.

EFR : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et décrire vos influences musicales ?

Monir :
J’ai 24 ans, j’ai commencé à prendre des cours de chant à l’âge de 19 ans. En parallèle à l’AMAPP, je suis des cours dans une école de chant nommée La Plateforme, constituée d’ateliers de groupe dans le but de faire des représentations. Mes influences musicales vont du blues au jazz, en passant par la soul. Cela fait 6 mois que je travaille sur l’Eurovision, ainsi que sur 3 autres projets en tant que choriste. Je passe actuellement des Concours qui me donnent de l’expérience pour l’avenir.

Einath : J’ai 20 ans. J’ai eu une formation de piano et de chant classique. J’écoute un peu de tout, surtout du classique, du rock, de la variété, de la musique cubaine. Mais, à la base, depuis 12 ans, j’ai étudié le chant lyrique, dans une tonalité soprane. A terme, j’aimerais élargir et diversifier mes horizons musicaux, et devenir auteur/compositeur/interprète.

Anaïs : J’ai 16 ans, je joue du piano. Je fais partie de l’AMAPP depuis sa formation en 2007, quand j’avais 8 ans. J’écoute un peu de tout en musique, comme Einath, mais cela fait 2 ans que je m’intéresse plus au chant.

Théo : J’ai 16 ans comme Anaïs, je fais du chant depuis 10 ans. En plus de la variété, je fais aussi du lyrique, dans la même classe qu’Einath, dans une base baryton pour l’instant vu mon âge. De plus, pour avoir une pratique musicale épanouie en parallèle de ma scolarité, je bénéficie d’une classe à horaires aménagés pour la musique depuis quelques années.

EFR : Madame Leconte, quel a été votre parcours avant l’AMAPP ?

Sylvette Leconte :
Avant de fonder l’association, j’ai énormément voyagé et travaillé en Turquie et en Belgique pendant une dizaine d’années.

EFR : Quel est le message de la chanson « Emmène-Moi » ?

Einath :
C’est une chanson dynamique et positive, avec un message d’espoir, sur le thème du voyage et du rêve ; ce que nous vivons actuellement avec ce projet.

EFR : Quelle a été la motivation pour participer aux présélections françaises pour l’Eurovision 2016 ?

Einath :
Ça a été vraiment une initiative de Sylvette Leconte et de l’association AMAPP, en partenariat avec le Conservatoire d’Aulnay-sous-Bois. Le but a été de réunir une cinquantaine de jeunes autour d’un projet musical fort, une vraie aventure humaine en termes d’amitié et de partage.

Sylvette Leconte : J’ai écrit depuis longtemps des comédies musicales pour enfants, ce qui est ma passion. Ce sont des amis qui m’ont suggéré d’envoyer « Emmène-Moi » au Comité de France Télévisions d’après avoir l’écoutée jouer au piano.
Au final, notre projet a donné de la fierté et de l’élan à notre ville d’Aulnay-sous-Bois. Nous avons reçu énormément d’échos positifs et sommes tous très heureux de cette aventure, quelque soit l’issue de cette aventure.

EFR : Comment s’est passé la collaboration avec le Conservatoire et la Municipalité d’Aulnay-Sous-Bois ?

Einath :
Tous deux ont été d’un grand soutien sur ce projet, en nous accompagnant dans chaque étape de création et de promotion, comme lors de notre passage sur La Nouvelle Edition de Canal Plus le 11 Novembre dernier.

Sylvette Leconte : Au final, l’AMAPP est devenu une passerelle pour le Conservatoire et le CREA, pour les élèves souhaitant persévérer dans la musique et le chant.

EFR : De la part la présence de 2 choristes ayant un enseignement lyrique et celle des 50 musiciens du Conservatoire, peut-on dire qu’ "Emmène-Moi" regorge d’influences pop et classique ?

Sylvette Leconte :
« Emmène-Moi » est un titre typiquement et purement pop, conforme à l’univers Eurovision, mais que nous avons voulu enrichir avec la présence des 50 jeunes du Conservatoire qui ont joué notre morceau et, habituellement, ne travaillent que du classique. En gros, c’est une chanson de variété française, mais avec une plus-value symphonique.

EFR : Le choix des interprètes a-t-il été difficile pour ce morceau ?

Sylvette Leconte :
Tout a été évident depuis le début de cette expérience, qui a pris naissance l’année dernière. On a vu avec Jean-Philippe Allard et Bernadette Dodin, Directeurs du Conservatoire, que c’étaient eux quatre qui devaient poser leur voix sur cette chanson.

EFR : Enfin, que vous évoque le Concours Eurovision de la Chanson ?

Monir :
Le Concours est pour nous une opportunité unique de représenter notre pays la France. On a vraiment envie de montrer aux gens que la jeunesse actuelle est motivée, qu’elle aime la musique et chanter.

Sylvette Leconte : Le concept du Concours Eurovision est en lui-même très chouette, une aventure fantastique et merveilleuse. J’ai pu le suivre en tant que téléspectatrice assidue lorsque j’ai vécu en Turquie et en Belgique.


Retrouvez toute l’actualité et les fondements du « Projet Eurovision Aulnay 2016 » sur leur site Internet officiel : http://eurovision.amapp-aulnaymusique.fr/

Un grand merci à Monir, Einath, Anaïs et Théo pour leur disponibilité, à Sylvette Leconte, à Abdelhouab Seba (arrangeur du titre « Emmène-moi ») et à Alexandre Conan (responsable communication de l’AMAPP) pour leur aide la plus précieuse dans la tenue de cette interview à Aulnay-Sous-Bois.

L’association AMAPP et Sylvette Leconte tiennent à remercier plus particulièrement les personnes suivantes :

- Farouk Tekkouk, également arrangeur de la chanson "Emmène-Moi" avec Abdelhouab Seba ;
- Bernadette Dodin, Directrice du Conservatoire d'Aulnay ;
- Jean Philippe Allard, Directeur adjoint du Conservatoire d'Aulnay ;
- Sébastien Morin, Adjoint à la culture d’Aulnay-sous-Bois ;
- Philippe Gallo, PDG de l’entreprise Gallo à Aulnay, mécène du Projet Eurovision Aulnay 2016.


Dans le cadre de la participation française à l’Eurovision 2016, retrouvez notre interview exclusive d’Edoardo Grassi (Chef de Délégation de la France à l’Eurovision) et de Nathalie André (Directrice du pôle divertissements de France 2), datée du 1er décembre dernier sur notre site. Vous y retrouverez toutes nos informations liées à la France depuis septembre dernier.

La contribution qui sera choisie par le Comité Artistique de France Télévisions pour défendre les couleurs de la France à l'Eurovision 2016 sera rendue publique début 2016.

Pour rappel, France Télévisions diffusera en direct les 2 demi-finales de l'Eurovision 2016 sur France 4 le mardi 10 mai 2016 et le jeudi 12 mai 2016; ainsi que la Finale du Concours sur France 2 le samedi 14 mai 2016.

Le nom des commentateurs pour France 4 sont en attente d'officialisation de la part de France Télévisions.

Du côté de France 2, il a été confirmé et officialisé qu'ont été reconduits respectivement en tant que duo de commentateurs et porte-parole de la France pour la Finale de l'Eurovision 2016 la paire Stéphane Bern/Marianne James et Virginie Guilhaume.

Nous nous quittons sur une galerie photo prise par nos soins lors de notre venue à l'Ecole Nationale de Musique d'Aulnay-Sous-Bois le 12 Décembre dernier pour l'interview des 4 interprètes d'"Emmène-Moi".

Les dernières actualités - France
Eurovision 2016 FRANCE 2021 : Tom Leeb non reconduit à Rotterdam l\'an prochain
© AMAPP / Le Parisien
France
Les réseaux sociaux


Les événements futurs
23/08
Suède 2021 :
P4 Nästa 2020 - Annonce des Finalistes
31/08
Malte Junior 2020 :
Annonce des Finalistes
06/09
Pologne Junior 2020 :
1re demi-finale
12/09
Suède 2021 :
Finale P4 Nästa 2020
12/09
Ukraine Junior 2020 :
Annonce du lauréat
13/09
Pologne Junior 2020 :
2e demi-finale
19/09
Russie Junior 2020 :
Finale nationale
20/09
Pologne Junior 2020 :
3e demi-finale
26/09
Pays-Bas Junior 2020 :
Finale nationale

© Eurovision-fr.net - 1999-2020 - mentions légales