SUÈDE 2014 : Interview de Sanna Nielsen à Copenhague
Publié le 01 Mai 14 à 16h58 / Modifié le 01 Mai 2014 à 17h12 Par DRS2G
Aujourd'hui, en ce Jeudi 1er Mai férié, les activités ne manquent pas pour les personnes présentes à Copenhague, dans le cadre de l'Eurovision 2014, à la veille des 2ndes répétitions pour les participants des demi-finales. Notre site a eu l'opportunité de pouvoir interviewer en cette fin de matinée la représentante de la Suède cette année Sanna Nielsen.

A l'issue de cette entrevue, au nom du site Eurovision-Fr.net et de la webradio EFR 12 Radio, nous avons eu le privilège et l'honneur de remettre en mains propres à Sanna le trophée de notre jeu EFR LEAGUE 2014, qu'elle a remporté haut la main cette année. Une récompense saluée par la télévision publique Suédoise SVT, et le site Internet du MelodiFestivalen.


Biographie:


Sanna Viktoria Nielsen est née en Novembre 1984 à Bromölla dans la banlieue de Malmö.

Elle fait ses premiers pas dans la musique en 1992 à l'âge de 7 ans. 4 ans plus tard, elle atteint la première place des charts singles Svensktoppen avec la chanson "Till en fågel", lors qu'elle était membre du dansband Mats Elmes.

Sanna Nielsen est connue pour ses multiples participations aux sélections nationales Suédoises pour l'Eurovision, le MelodiFestivalen, qui se sont essentiellement faites en collaboration avec l'auteur-compositeur Suédois Fredrik Kempe, à l'origine de multiples contributions Suédoises à l'Eurovision ces dernières années, et de celle de la Norvège à l'Eurovision 2010.

Avant son succès cette année, Sanna Nielsen a pris part au MelodiFestivalen avec les titres suivants:

- Igår, idag (3ème en 2001)
- Hela världen för mig (5ème en 2003)
- Du och jag mot världen, en duo avec Fredrik Kempe (8ème en 2005)
- Vågar du, vågar jag (7ème en 2007)
- Empty Room (2nde en 2008)
- I'm in love (4ème en 2011)

A ce jour, Sanna a sorti 9 albums studios, dont un album de Noël en collaboration avec Shirley Clamp et Sonja Aldén.

"Undo" sera la 4ème contribution de Fredrik Kempe pour la Suède à l'Eurovision, après "Hero" en 2008, "La Voix" en 2009 et "Popular" en 2011. En comptant "My Heart Is Yours" pour la Norvège en 2010, ce sera sa 5ème chanson à l'Eurovision.

Sanna Nielsen remporte donc le MelodiFestivalen 2014 avec "Undo", avec un écart final infime de 2 points sur sa dauphine, Ace Wilder, qui a cartonné dans les charts singles Suédois avec son titre "Busy Doin' Nothin'" les 2 dernières semaines précédant la finale du MelodiFestivalen 2014.


Interview:


- Eurovision-Fr.net : Bonjour Sanna! Nous sommes ravis de te rencontrer en ce 1er Mai, et de nous accorder cette interview. Tout d'abord, que représente pour toi le Concours Eurovision de la Chanson ?

Sanna Nielsen :
L’Eurovision est pour moi un excellent moyen de voir différentes cultures Européennes et musicales ensemble, réunies autour d’un même show. En tant que téléspectatrice, c’est un magnifique spectacle à regarder, et c’est formidable pour un artiste de pouvoir y prendre part.

- EFR : En 1996, alors que tu avais 11 ans, tu as sorti ton 1er album solo, « Silverstoner », et la presse t’a immédiatement comparé à Carola. Comment as-tu pris cette comparaison, alors que tu étais encore enfant ?

SN :
Carola est mon artiste favorite, indéniablement, et j’ai vu ses prestations au MelodiFestivalen et à l’Eurovision, dont celle victorieuse de 1991, quand j’avais 6 ans. Donc ça m’a fait plaisir quand la presse m’a surnommée « la nouvelle Carola ».

- EFR : Quelle importance a joué Fredrik Kempe dans ta carrière ?

SN :
J’ai commencé à travailler avec lui en 2005, quand il m’a proposé de chanter avec lui en duo la chanson « Du och jag mot världen » pour le MelodiFestivalen cette année-là.

Il a une excellente manière d’écrire des chansons. C’est un challenge pour les artistes de s’approprier les titres qu’il compose pour eux.

- EFR : Dans le cadre de l’Eurovision, quel est le meilleur conseil que Fredrik ait pu te donner ?

SN :
Il m’a juste dit de profiter pleinement de l’aventure Eurovision. Je sais que nous avons énormément de travail à faire, et que nous faisons tout notre possible pour ramener une nouvelle victoire de la Suède au Concours.

Mais je veux juste donner le meilleur de moi-même, et passer du bon temps, dans le cadre de cette quinzaine. C’est un plaisir de tous vous rencontrer, les journalistes, les fans et les artistes de toute l’Europe sur cette magnifique scène de la B&W Hallerne.

- EFR : Selon toi, comment peux-tu expliquer le succès de Fredrik cette année au MelodiFestivalen, avec 4 titres en finale ?

SN :
Vous pouvez effectivement dire que les Suédois savent exactement ce qu’ils veulent ! Plus sérieusement, comme je l’ai dit précédemment, Fredrik a une manière si particulière d’écrire et de composer de magnifiques mélodies, et de les sublimer pour les artistes qui les interprètent, ce qui est un défi si particulier et si exaltant pour nous.

Pour résumer, ses chansons vont droit au cœur, et c’est ce qu’ils semblent plaire aux Suédois. La première fois que Fredrik m’a fait entendre « Undo », j’étais ébahie par cette chanson.

- EFR : En tant que participante et en tant que téléspectatrice, quel est pour toi le meilleur souvenir du MelodiFestivalen, hormis ta victoire cette année ?

SN :
Bien sûr que ma victoire cette année est le plus grand souvenir personnel du MelodiFestivalen que j’ai eu, mais autrement, je dirais, en tant qu’artiste, que mon meilleur souvenir était ma participation en 2008 avec la ballade « Empty Room », quand j’ai eu les 132 points des téléspectateurs, qui m’ont donc classée 1ère du télévote.

En tant que téléspectatrice, c’était en 2012 lorsque Loreen a remporté le MelodiFestivalen, avec une magnifique prestation et une remarquable interprétation. La Suède était fière d’elle quand elle a pu remporter l’Eurovision 2012, à Bakou en Azerbaïdjan.

- EFR : Tu as pris part à plusieurs albums ou tournées de Noël dans ta carrière, considéré comme une institution et un passage obligé pour tout artiste Suédois digne de ce nom. Quel est pour toi la ou les meilleures chansons de Noël ?

SN :
J’ai énormément de chansons de Noël que j’adore. Je ne peux m’empêcher de fredonner avant des concerts de Noël « O Holy Night! The stars are brightly shining ». J’aime aussi « Silent Night » ou « Ave Maria » de Schubert. Toutes ces paroles et toutes ces chansons sont magnifiques à entendre, et je ne peux m’empêcher de pleurer quand je les entends.


Vous pouvez retrouver l'actualité de Sanna Nielsen sur son site officiel, ainsi que sur sa page Facebook.

Nous remercions chaleureusement Sanna Nielsen pour sa disponibilité et sa gentillesse, ainsi qu'à Camilla Bjering de la Warner Music Sweden pour son aide la plus précieuse dans la tenue de cet interview.

Nous nous quittons sur une galerie photo de cette interview réalisée par nos soins, ainsi que sur le vidéo clip de sa contribution à l'Eurovision 2014, victorieuse de l'EFR LEAGUE 2014, "Undo".



© Eurovision-fr.net - 1999-2019 - mentions légales