Concours Eurovision de la Chanson 1985

Lill Lindfors

30e Concours Eurovision de la Chanson 1985
4 mai 1985 au Scandinavium à Göteborg en Suède
Présenté par Lill Lindfors

Présentation
ScandinaviumC'est certainement en Suède que l'Eurovision est le plus populaire, et cette édition du concours allait nous le prouver.
Les Pays-Bas et la Yougoslavie s'absentèrent car la date du 4 mai ne pouvait pas leur convenir. Avec le retour d'Israël et de la Grèce c'est toujours 19 pays qu'attendait la SVT dans la deuxième ville du pays, Göteborg, au Scandinavium un grand stade couvert de 12 300 places.

Pour présenter la soirée, une très grande vedette de la scène et de la télévision du pays organisateur : Lill Lindfors. Elle avait représenté la Suède en 1966 à Luxembourg en compagnie de Svante Thuresson et s'y était classé 2e, le meilleur classement de la Suède à cette époque. Ensuite ce fût pour elle un tourbillon de succès, elle a bien sur continué une carrière de chanteuse, d'auteur, compositrice, de productrice, elle avait même dirigé un théâtre. À la télévision suédoise elle était connue pour avoir animé les programmes pour enfants. Une artiste très versatile et professionnelle donc. C'est encore aujourd'hui la présentatrice préférée des fans de l'Eurovision. Il faut bien avouer qu'elle a littéralement survolter la présentation de l'émission. En ouverture, une grande première, elle interpréta en anglais sa propre composition "Ma joie est faite de briques de musique". Ensuite elle présenta l'émission exclusivement en anglais, ayant simplement quelques mots en français pour nous accueillir.
Avant chaque chanson une carte postale originale, la télévision suédoise avait filmé les auteurs compositeurs de chaque chanson dans des lieux différents à Göteborg et aux alentours. Lill avant chaque participant, indiquait le titre avec sa traduction et le nom du chef d'orchestre et des artistes. Elle s'acquitta de cette tâche avec beaucoup de classe et d'humour.
Le décor de 1985 est difficilement descriptible. Une sorte d'enchevêtrement aux couleurs pastels de formes, de tentures, de néons imaginé par Ingemar Wiberg.
Irlande, Finlande
Une ballade Irlandaise ouvrait la compétition. Son titre était prédestiné pour démarrer "Attends que le week end arrive" une chanson sur une rupture amoureuse que Maria Christian souhaite retarder.

Un voisin de la Suède, la Finlande, engage une de ces meilleures chansons. "Vive la vie" était écrite par de jeunes auteurs/compositeurs, le renouvellement avait du bon, une bonne contribution et un bon classement pour ce pays.
Maria Christian (Irlande)   Sonja Lumme (Finlande)
Maria Christian (Irlande)   Sonja Lumme (Finlande)
Chypre, Danemark
La triste ballade de Chypre "Je l'ai compris trop tard" par Lia Vishi Piliouri était sur une rupture amoureuse elle aussi. Ensuite le duo qui avait déjà représenté avec succès le Danemark l'année précédente. Cette fois, leur chanson était sur l'histoire de leur première rencontre et mettait en scène une petite fille qui donnait la réplique au duo.
Lia Vishi Piliouri (Chypre)   Kirsten Siggaard & Søren Bundgaard (Danemark)
Lia Vishi Piliouri (Chypre)   Kirsten Siggaard & Søren Bundgaard (Danemark)
Espagne, France
Juan Carlos Calderon était à nouveau parmi les concurrents. C'est lui qui avait écrit cette merveilleuse chanson "Eres tu" en 1973. Cette année il confie "La fête est finie" à Paloma San Basilio. Une artiste d'une classe exceptionnelle, une voix incomparable. Sa chanson n'était pas très originale toutefois, elle parle de rupture amoureuse vous vous en doutez et de l'avis des fans espagnols l'orchestration le soir du concours n'était pas à la hauteur de ce qu'ils attendaient.

En France, nous avions choisi Roger Bens qui chante sur les femmes.
Paloma San Basilio (Espagne)   Roger Bens (France)
Paloma San Basilio (Espagne)   Roger Bens (France)
Turquie, Belgique
En Turquie aussi on renouvelait le genre. La chanson était gaie et entraînante, servie par un trio d'artistes masculins. Les initiales de leur trois prénoms Mazhar, Füat et Özkan donnèrent le groupe M.F.Ö. Pendant la semaine des répétitions ils ont souvent été considérés comme les joyeux troubadours. Leur chanson disait en substance qu'il est impossible d'aller travailler quand on est amoureux.
Mazhar, Füat, Özkan M.F.Ö (Turquie)   Linda Lepomme (Belgique)
Mazhar, Füat, Özkan M.F.Ö (Turquie)   Linda Lepomme (Belgique)

Deux ballades tristes sur la rupture amoureuse allait ensuite se suivre. La Belgique flamande d'abord, au titre sans équivoque "Laisse moi partir" par Linda Lepomme qui s'est classée dernière. La télévision flamande avait bien prévu de changer totalement son mode de sélection, une grande artiste et des auteurs / compositeurs réputés avaient été contactés mais le projet n'a pas abouti.
Portugal
Adelaide (Portugal)Plus intéressante la contribution du Portugal. "En pensant à toi ... je sais" était par contre superbe. Une grande interprétation d'Adelaide qui avait écrit les paroles de la chanson. On peut penser d'ailleurs que ce texte était autobiographique, Adelaide a en effet fini la chanson en larmes.
Allemagne
Les concurrents allemands jouaient une carte très forte. Hanne Haller l'auteur/compositrice était une grande vedette Outre-rhin. Chanteuse et surtout compositrice à succès. Elle écrivait pour les plus grands noms de la variété européenne. Pour le concours elle confie son oeuvre "Pour tous" à Wind un jeune groupe munichois formé pour l'occasion. Cette chanson de paix et de bonne volonté était annoncée grande favorite pour la victoire finale.
Wind (Allemagne)   Wind (Allemagne)
Wind (Allemagne)
Israël, Italie
C'est une figure connue des téléspectateurs de l'Eurovision qui apparaissait ensuite. Yizhar Cohen participait pour la 2e fois après sa victoire pour Israël en 1978. Il interpréta une chanson "Olé, olé" sur la joie et l'espoir. Le compositeur de la chanson était aussi connu Kobi Oshrat avait signé "Hallelujah" le 2e titre gagnant pour Israël en 1979.

Autre retour à l'Eurovision, celui de Al Bano & Romina Power. Ce duo fort célèbre en Italie et en Europe, avait déjà représenté la péninsule en 1976. Cette année "Magique oh magique" ils chantaient le miracle de l'amour. Aujourd'hui suite à un drame familial, la disparition d'une de leur fille, le couple a divorcé ce qui attrista le public Italien.
Yizhar Cohen (Israël)   Al Bano & Romina Power (Italie)
Yizhar Cohen (Israël)   Al Bano & Romina Power (Italie)
Norvège
"Nu komme Norge" c'est en ces termes norvégiens que Lill Lindfors annonça le pays suivant. Déjà à l'entrée en scène des artistes pendant la carte postale et immédiatement après cette annonce, le public se déchaîna d'applaudissements. La proximité du pays par rapport au lieu du Concours avait permis à de nombreux fans des Bobbysocks de faire le voyage pour les soutenir. Bobbysocks était composé de deux filles, Anne Krogh qui avait représenté la Norvège en 1971 et surtout Elisabeth Andreasson qui faisait sa carrière tant en Suède qu'en Norvège. Elle avait d'ailleurs représenté la Suède à l'Eurovision en 1982 au sein du duo Chips. Autant dire que le public Suédois dans la salle avait pris fait et cause pour ces concurrentes. Elles chantaient "Que ça swingue" au delà de tout contrôle, faut que ça rock'n roll. C'est une ovation toute sportive qui accompagna la fin de leur titre.
Bobbysocks (Norvège)   Bobbysocks (Norvège)
Bobbysocks (Norvège)
Royaume-Uni, Suisse
Vikki qui était co-auteur-compositeur de "L'amour est" représentait le Royaume-Uni. Sa chorégraphie était très simple, elle dansait autour d'une chaise. Sa chanson était une liste de toutes les situations que l'on vit quand on est amoureux.
Vikki (Royaume-Uni)   Mariella Farré & Pino Gasparini (Suisse)
Vikki (Royaume-Uni)   Mariella Farré & Pino Gasparini (Suisse)

Mariella Farré avait déjà représenté la Suisse deux ans auparavant. Elle chantait "Piano, piano" en allemand avec Pino Gasparini un ancien membre de l'orchestre Pepe Lienhard Band qui représenta la Suisse en 1977. La compositrice de la chanson d'origine américaine, Anita Kerr, était aussi la seule femme chef d'orchestre de la soirée.
Suède
Autre accueil chaleureux du public pour la chanson suédoise cette fois. Kikki Danielsson avait elle aussi représenté la Suède en 1982 au sein du duo Chips, et se retrouvait donc ce soir là en compétition contre son ancienne co-listière. Elle disait dans la chanson qu'elle avait de bonnes vibrations, sa chanson vibrait justement au bon tempo et pouvait donner à la Suède un bon classement.
Kikki Danielsson (Suède)   Kikki Danielsson (Suède)
Kikki Danielsson (Suède)
Autriche, Luxembourg
Deuxième participation aussi pour l'Autriche de Gary Lux. Il était membre du groupe Westend en 1983, cette fois c'est en chanteur solo avec un groupe de musiciens qu'il interprète "Enfants de ce monde". Un titre pour le respect des enfants. Il sera suivi immédiatement par une autre chanson sur les enfants représentant le Luxembourg, écrite et composée par ... Ralph Siegel et Bernd Meinunger. Les auteurs et compositeurs allemands en étaient à leur 6e participation dont la victoire allemande de 1982. Pour l'interprétation il y avait une innovation. Un groupe de six interprètes internationaux chantaient sur scène : un belge, une française, un couple allemand, un couple britannique. Le texte lui même était trilingue français, allemand et anglais sans dépasser les quotas autorisés par le règlement qui exigeait toujours que la langue nationale soit utilisée pour l'interprétation de la chanson.
Gary Lux (Autriche)   Franck Olivier, Margo, Chris Roberts, Ireen Sheer, Malcolm Roberts, Diane Solomon (Luxembourg)
Gary Lux (Autriche)   Franck Olivier, Margo,
Chris Roberts, Ireen Sheer,
Malcolm Roberts, Diane Solomon (Luxembourg)
Grèce
Adelaide (Portugal)Pour terminer, Takis BINIARIS qui représentait la Grèce dit à sa bien aimée "On se ressemble", sur une ballade poétique.
Entracte, vote
Guitars UnlimitedLill céda la scène aux "Guitars Unlimited" un duo de guitaristes Peter Almqvist et Ulf Wakenius jouèrent quelques morceaux jazz à la guitare.

Et ce fût le retour très remarqué de Lill Lindfors sur scène. Au fond du décor, elle apparaissait, applaudie par le public. Quand soudainement un évènement incroyable se produisit. Lill perdit le bas de sa robe, se retrouvant à moitié dénudée devant 500 millions de téléspectateurs. On la sentait très désemparée, faisant des signes au réalisateur pour qu'il ne cadre que son visage, mais les caméras ne bougèrent pas. C'est alors qu'elle retira au dessus de ses épaules des pinces qui retenaient en fait le bas d'une autre robe. En un clin d'œil elle retrouvait une tenue décente. "J'ai juste voulu en réveiller certains" dit-elle pour justifier son gag.

Après cette émotion, le moment tant attendu des artistes et du public, le vote. Une petite nouveauté sur le tableau d'affichage. Désormais à gauche du nom des différents pays se trouvait le classement provisoire. Ainsi après chaque vote on pouvait lire plus facilement la situation générale.
Résultats
L'Allemagne fût en tête pendant toute la première moitié du vote, ensuite la Suède prît l'avantage et enfin la Norvège surpassa ses hôtes et obtint la victoire finale. L'Allemagne se classa 2e et la Suède 3e.

À leur retour sur scène les Bobbysocks furent bien sur très applaudies, et Lill de leur préciser "La Norvège a été dernière si souvent que vous l'avez bien méritée (la victoire)". Il est vrai que cette première victoire norvégienne s'inscrit après des années de mauvais classements souvent injustifiés pour ce pays.

C'est dans la liesse générale que le duo norvégien reprit son titre en anglais cette fois, les deux artistes ont ensuite continué une carrière de chanteuses solo. Elisabeth Andreasson dont nous reparlerons quelques années après à l'Eurovision. Kikki Danielsson également continue une bonne carrière de chanteuse dans son pays, le groupe Wind reviendra à l'Eurovision et nous en reparlerons.

La télévision suédoise avait offert à l'Europe un show formidable qui restera longtemps gravé dans nos mémoires.
Bobbysocks (Norvège)   Rolf Løvland (Norvège)
Bobbysocks et Rolf Løvland auteur/compositeur (Norvège)
© Eurovision-fr.net - 1999-2013 - mentions légales