Concours Eurovision de la Chanson 2014
Eurovision 2014 - Italie
Italie
La mia città
Ma ville

par Emma Marrone

Résultats
 PtsCl.
Finale3321
Langue(s) : Italien
Auteur(s) : Emma Marrone
Compositeur(s) : Emma Marrone

Présentation
Emma Marrone, née à Florence, fêtera ses 30 ans en Mai prochain. C’est dans son village d’enfance, Aradeo, dans la province de Lecce, que son père lui a transmis sa passion pour la musique.

C’est en 2010 qu’elle se révéla au grand public en remportant la neuvième saison du télé crochet de la chaîne privée Canale 5 Amici di Maria De Filippi.

L’année suivante, elle participe pour la première fois au Festival de San Remo, en se classant 2e de la catégorie « Campioni », en duo avec le groupe pop-rock Modà et le titre « Arriverà ». En 2012, elle remporta ce même Festival de San Remo avec le titre « Non è l’inferno ».

A ce jour, Emma a sorti 4 albums studio, tous classés N°1 des charts et certifiés disques de platine. C'est l'artiste la plus populaire en Italie actuellement.

"La Mia Città" (Ma ville), la contribution Italienne pour l'Eurovision 2014, est un titre qu'Emma a elle même écrit et composé, inclus dans une version limitée, sortie en Novembre dernier, de son dernier album "Schiena". Une chanson, produite par Brando, inspirée du rock des années 80, retravaillée par rapport à la version présente sur l'album "Schiena", pour respecter la règle des 3 minutes à l'Eurovision.
Emma Marrone
Emma Marrone Emma Marrone
© Facebook / Emma Marrone © Flavio & Frank
Paroles
Odio andare di fretta,
i rumori, la nebbia,
il tempo appeso
di questa città

Odio le scarpe col tacco,
che incastro distratta
nei tombini invadenti
di questa città

Odio me stessa allo specchio
non per il difetto,
ma per stupidità

Amo restare in giro
sapendo di tornare sempre
in questa città

E dimmi se c’è un senso al tempo,
al mio vagare inutile,
e dimmi se c’è davvero una meta
o dovrò correre per la felicità.
E corro corro
avanti e torno indietro
scappo, voglio, prendo e tremo
stringo forte il tuo respiro
e penso a me che non ho un freno
spingo forte e non ti temo
voglio tutto
voglio te…voglio te, voglio te

Amo il traffico in centro,
parcheggiare distratta,
il tuo sorriso,
la mia instabilità

Amo fare l’offesa
senza neanche una scusa
fare pace la sera,
spegni la città

E amo me stessa per questo
per egocentrismo,
senza razionalità
Amo prenderti in giro
sapendo di tornare sempre,
nella mia città
E dimmi se c’è un senso al tempo,
al mio vagare inutile,
e dimmi se c’è davvero una meta,
o dovrò correre per la felicità
E corro corro
Avanti e torno indietro,
scappo voglio prendo e tremo,
stringo forte il tuo respiro
e penso a me che non ho un freno
spingo forte e non ti temo,
voglio tutto, voglio te
voglio te, voglio te, voglio te.
E dimmi se lo vuoi
E dimmi che non sei
Soltanto un riflesso confuso
che guardo sul fondo di noi

E corro corro
Avanti e torno indietro,
scappo voglio prendo e tremo,
stringo forte il tuo respiro
e penso a me che non ho un freno
spingo forte non ti temo,
voglio tutto voglio te,
voglio te, voglio te,
voglio te, voglio te.
Je déteste être pressée,
les bruits, le brouillard,
le temps suspendu
de cette ville

Je déteste les chaussures à talon
que j'encastre, distraite,
dans les bouches d'égout envahissante
de cette ville

Je déteste mon reflet
non pas à cause de mes défauts,
mais de ma stupidité

J'aime bouger
en sachant que je reviendrai toujours
dans cette ville

Et dis-moi si le temps,
si mes errances inutiles ont un sens,
Et dis-moi s'il y a vraiment un but
ou si je devrai courir pour le bonheur
Et je cours, je cours
et je recule, je me sauve,
je veux prendre le train,
je serre fort ton souffle
et je pense à moi qui n'ai pas de freins,
je pousse fort, je n'ai pas peur de toi,
je veux tout,
Je te veux, je te veux, je te veux

J'aime la circulation dans le centre ville,
me garer, distraite,
ton sourire,
mon instabilité

J'aime jouer l'offensée,
et, sans aucune excuse,
faire la paix le soir,
éteins la ville

Et c'est pour ça que je m'aime,
par égocentrisme,
sans raison
J'aime me moquer de toi
en sachant que je reviendrais toujours
dans ma ville
Et dis-moi si le temps,
si mes errances inutiles ont un sens,
Et dis-moi s'il y a vraiment un but
ou si je devrai courir pour le bonheur
Et je cours, je cours
et je recule, je me sauve,
je veux prendre le train,
je serre fort ton souffle
et je pense à moi qui n'ai pas de freins,
je pousse fort, je n'ai pas peur de toi,
je veux tout, je te veux...
Je te veux, je te veux, je te veux
Et dis-moi si tu le veux
Et dis-moi que tu n'es pas
Juste un reflet confus
que je regarde au fond de moi

Et je cours, je cours
et je recule, je me sauve,
je veux prendre le train,
je serre fort ton souffle
et je pense à moi qui n'ai pas de freins,
je pousse fort, je n'ai pas peur de toi,
je veux tout, je te veux...
Je te veux, je te veux,
je te veux, je te veux...
Emma Marrone
Emma Marrone Emma Marrone
© Flavio & Frank © Flavio & Frank
© Eurovision-fr.net - 1999-2020 - mentions légales